La réforme des collèges, c’est aussi celle du brevet

Pour les élèves des collèges, cette année 2016-2017 est placée sous le signe de la réforme des enseignements. Non seulement l’organisation du collège est modifiée mais le brevet des collèges est entièrement remanié. Par conséquent, de nombreux collégiens, comme leurs parents, s’inquiètent à l’idée d’essuyer les plâtres de cette nouvelle mouture du brevet. Il a pourtant été conçu comme l’aboutissement de plusieurs années d’étude et c’est dans cette optique qu’il faut le considérer.

Ce qui change pour le brevet des collèges 2017

Pour obtenir le brevet 2017, l’élève devra obtenir la moyenne, soit 350 points sur 700.  Ainsi, sur ces 700 points, le contrôle continu sera noté sur 400, le contrôle final en fin de 3ème sera sur 300 points.

brevet des collèges

Contrôle continu

L’élève ne recevra plus de points en fonction des notes attribuées par les professeurs dans chaque matière toute au long de l’année. Par contre, les points seront donnés en fonction de l’évaluation des compétences acquises pour l’ensemble du socle commun.

Les compétences apparaitront dans le livret scolaire de la scolarité obligatoire.

Ces compétences sont les suivantes :

  • langue française à l’oral et à l’écrit
  • langages mathématiques, scientifiques et informatiques
  • représentations du monde et activité humaine
  • langues étrangères et régionales
  • systèmes naturels et systèmes techniques
  • formation de la personne et du citoyen
  • langages des arts et du corps
  • méthodes et outils pour apprendre

Pour chacune d’entre elles, il sera déterminé par le conseil de classe si leur maîtrise est insuffisante, fragile, satisfaisante ou très bonne. Chacun de ces niveaux sera validé par un nombre de points s’échelonnant de 10 à 50, pour un maximum de 400 points. Dans le barème des points, l’épreuve orale compte tout autant que chacune des deux épreuves écrites (100 points chacune).

  • 10 points (maîtrise insuffisante),
  • 25 points (maîtrise fragile),
  • 40 points (maîtrise satisfaisante),
  • 50 points (très bonne maîtrise).

Il est également possible d’obtenir de 10 à 20 points supplémentaires pour les enseignements de complément (comme le latin ou les langues régionales).

L’épreuve orale au brevet des collèges : apprendre à s’exprimer correctement

L’épreuve obligatoire d’histoire des arts disparait. Ce sera à l’élève de choisir le thème de son épreuve orale. De manière individuelle ou par groupes de trois, les jeunes disposeront de 15 minutes (5 minutes d’exposé et 10 minutes d’entretien) pour présenter un projet qu’ils auront mené au cours de leur scolarité. Ils pourront mettre en avant, au choix, soit un thème abordé lors des EPI (enseignements pratiques interdisciplinaires), soit l’un de ceux vus lors des nouveaux parcours éducatifs : parcours Avenir, citoyen, ou d’éducation artistique et culturelle. Il sera évidemment pris en compte, lors de cette première année du nouveau brevet, le fait que les élèves disposeront d’un panel de choix nettement moins élargi que les étudiants qui les suivront lors des prochaines années. La qualité de l’expression orale comme la capacité à identifier les connaissances acquises par le projet choisi seront les principaux axes de notation pour cette prestation.

Contrôle final : deux épreuves écrites pour le nouveau brevet

Il n’y a plus que deux épreuves écrites pour le nouveau brevet. Mais elles cumulent différentes matières. Ainsi, la première épreuve, d’une durée de 3 heures, portera sur les programmes de mathématiques, de physique-chimie, de SVT et de technologie. Deux heures et un total de 50 points seront réservés aux seules mathématiques. Il restera une heure et autant de points pour les trois autres matières, qui comporteront un exercice de programmation informatique. Dans les deux cas, il faudra être capable de résoudre des exercices, dans l’ordre souhaité. C’est le raisonnement qui sera pris en compte et, même s’il est préférable de fournir une réponse complète, des réflexions présentées clairement, mais non abouties, pourront être notées.

Par ailleurs, la seconde épreuve sur table du brevet des collèges est plus longue : 5 heures. Elle regroupe le français, l’histoire et géographie et l’enseignement moral et civique. Les candidats travailleront sur un corpus de documents portant sur une thématique commune à ces trois matières. Pendant trois heures, ils seront amenés à analyser et à prouver leur compréhension de ces documents. Les deux heures suivantes seront dédiées à la maîtrise orthographique de la langue écrite et à la capacité de rédiger, avec les habituelles dictées, exercice d’écriture, et rédaction d’un sujet d’invention ou de réflexion.

Une véritable remise de diplômes

Si la remise des diplômes du brevet des collèges était déjà mise en avant dans la plupart des établissements, c’est une véritable cérémonie qui devrait maintenant être organisée. Elle rassemblera non seulement la communauté éducative, mais aussi les élus, pour mieux mettre en avant les réussites de chacun. Celles-ci ne pourront être obtenues qu’avec un véritable travail tout au long de l’année de troisième… voire des années précédentes. C’est le sens de la réforme engagée par le ministère de l’Éducation. Et c’est bien ce qui devra être expliqué aux collégiens.

Pour plus de détails